Coaching et besoin du client : expliciter la demande du client et qualifier l’objectif du coaching

Comme nous l’évoquions dans notre dessin du mois dernier, la première phase du coaching porte sur la clarification de la demande et l’explicitation de l’objectif du coaching :

  • Expliciter la demande, c’est écouter le client formuler sa demande, analyser le contenu mais aussi la façon dont le client pose son intention et le contexte dans lequel la demande est formulée (quand, qui, avec qui, depuis quand…?), c’est aussi s’assurer que cette demande est volontaire et non la traduction de la demande d’autrui; Le coach pourra enfin aider son client à préciser sa demande, si cette dernière semble confuse, contradictoire (par exemple : aidez moi à me débrouiller seul), ou très globale (le client ne décline pas la demande en éléments concrets sur lesquels travailler), ou à vérifier l’existence même d’une demande (éviter de démarrer un coaching sur une demande formulée par « le coaching, oui, pourquoi pas ! »); c’est alors le moment de réfléchir, au delà de la demande, à l’objectif du coaching.
  • L’objectifdu coaching constitue le but à atteindre ici et maintenant; Tout d’abord, le coach, sur la base de la demande qu’il vous aidera à expliciter,  engagera le protocole de formulation de l’objectif, pour préciser l’objectif, voire les sous-objectifs  du coaching et ses critères d’atteintes; par exemple, je pourrai être coaché autour de l’objectif d’être plus à l’aise dans la parole en public, ou de mieux gérer mes RDV commerciaux sur le plan émotionnel. Mais la demande du client constitue-t-elle pour autant l’objectif du coaching, en réponse à un besoin exprimé et accueilli par le coach ? C’est tout le travail conduit lors de la ou des premières séances de coaching, afin d’engager le coaching autour d’un objectif qualifié en réponse à un besoin; mais comment ?
  • L’objectif doit faire sens et pouvoir être formulé de façon affirmative : que voulez-vous ? Que vous apportera d’atteindre votre objectif ?, quel bénéfice attendu ? Comment saurez-vous que vous aurez atteint votre objectif (critères d’atteinte)?
  • L’objectif doit être contextualisé, c’est-à-dire rattaché au contexte de réalisation qu’il faudra revisiter durant le coaching.
  • L’objectif doit être sous le contrôle de l’individu et être cohérent avec ses valeurs
  • Le coach aidera le client à identifier si certains inconvénients à atteindre l’objectif pourraient contrarier le coaching (que penser d’un objectif de coaching permettant au client de se dépasser, mais dont la réalisation risquerait de ruiner son équilibre familial ?), l’écologie du client sera donc un point de vigilance permanent.
  • Viendra ensuite le questionnement du comment, des ressources envisageables pour travailler l’objectif (capacités, ressources, réalisme, autonomie, réseau…)
  • A ce stade, le plan d’action peut être ébauché, en questionnant le délai, la première étape (très important, la réussite du 1er pas donne la motivation à poursuivre l’objectif et renforce le client), d’éventuelles alternatives d’actions, ou en se projetant mentalement sur l’objectif atteint pour imaginer les étapes qu’il aura fallu pour atteindre son but.

Pour le coach, sa compétence, sa tactique, sa rigueur de questionnement et son écoute active sont mobilisés, afin, dès la première séance, d’accompagner le client autour de sa demande et de son objectif.

Le coach sera donc vigilant à sa posture, aux risques d’interprétation de la demande, et à la nécessaire reformulation avec le client, des attendus du coaching pour l’engager dans des conditions d’un bon rapport collaboratif au seul bénéfice du client dans son autonomie à atteindre son objectif.

« Retour